Un peu plus tôt dans l’année, ne sachant plus exactement où j’en étais et désireuse d’opérer un grand changement dans ma vie, j’ai décidé de me défaire de mes engagements d’adulte et de partir voyager. Avec son image très à la cool, Bali s’est assez naturellement imposée sur la liste des endroits à visiter, et c’est ainsi qu’à la mi-mai j’ai atterri à Kuta, point de départ de la découverte de ce territoire si souvent vanté par bon nombre de mes amis…

Malheureusement, et pour diverses raisons, je n’ai pas profité au maximum de mon séjour d’un mois sur l’île. Et sur le plan culinaire, disons le franchement, il y a des moments où j’aurais préféré être à Rome ou même dans un ashram indien plutôt qu’à passer mon temps à me demander où manger à Bali. Néanmoins, avec un peu de chance et de persévérance, j’ai tout de même réussi à dénicher quelques superbes endroits où manger local ou international. Je partage avec vous 5 bonnes adresses à Bali :

 

1 – Ginger and Moon (Seminyak)

Dirigée par un Chef Australien, cette « cantine moderne asiatique » se situe au cœur de l’une des rues les plus animées de Seminyak (elle est d’ailleurs surnommée « Eat Street »). L’accueil et le service sont professionnels, et la carte, conçue pour être partagée, alléchante. Pour une soirée à prix doux, optez pour le menu dégustation « The bucket list », en sept petits services. N’hésitez pas à réserver ou vous pourriez être obligé de repasser (et d’aller boire un verre ailleurs pour patienter).

Notre addition : 580k roupies indonésiennes pour deux menus dégustation (environs 37€)

Ouvert tous les jours de 11h30 à 23h00

gingermoonbali.com

 

2 – Motel Mexicola (Seminyak)

Découvert par hasard au détour d’une promenade dans Seminyak, j’ai trouvé que ce restaurant mexicain était très joliment décoré. Et avec ce soleil de plomb, on se serait vraiment cru à des milliers de kilomètres de l’Indonésie…. Ne résistant que très rarement à l’appel des tacos, j’ai réservé (c’est fortement conseillé) pour le dîner le vendredi soir suivant.

Je ne veux ni vous spoiler ni vous donner de faux espoirs, mais sachez que si nous n’avions pas dû rentrer en scooter ce soir-là, nous saurions pu rester très longtemps à profiter du climat survolté auquel nous ne nous étions pas attendu, mais qui nous a fait un bien fou.

Ah, j’oubliais : les margaritas et les tacos sont merveilleux.

Notre addition : 1 million de roupies indonésiennes pour un repas complet pour deux, avec plusieurs cocktails (environs 63€)

Ouvert tous les jours de 11h30 à 1h00

motelmexicolabali.com

 

3 – Café Marzano (Legian)

J’ai été surprise par le nombre de restaurant italiens se trouvant à Legian et Kuta (et à Bali en général). Dans l’immensité de cette offre se cache le Café Marzano, dont le propriétaire est italien. Entrés sans grande conviction dans ce petit restaurant injustement situé à l’angle de deux rues très passantes (vive les joies du trafic balinais) nous avons eu la surprise de déguster d’excellentes pizzas (base fine, généreusement garnies), des pâtes maisons et des vins italiens agréables, qui ne coûtent pas un bras.

Pour tout vous dire, nous y sommes retournés deux fois.

Notre addition : 310k roupies indonésiennes pour deux boissons, deux pizzas et un tiramisu 🙂 (environs 20€)

Ouvert tous les jours de 9h00 à minuit

Pour réserver (conseillé) : cafemarzano.com

 

4 – Fat Tony (Legian)

Envie d’un bon fast food ? Ne cherchez plus. Fat Tony est en retrait de l’agitation et ne dispose que de quelques tables (dont certaines en terrasse). Passée la première impression un peu étrange d’être dans un garage, on y déguste un excellent burger et des frites maisons concoctés par le cuisinier australien. En sus, le service est amical et les prix ridiculement bas.

Une bien meilleure option que beaucoup d’établissements similaires à Kuta.

Notre addition : 140k roupies indonésiennes pour deux burgers/frites et deux boissons (environs 9€)

Ouvert tous les jours sauf lundi, de 16h00 à 22h

facebook.com/fattonytakeaway

 

5 – Poppies (Kuta)

Pour être tout à fait honnête, j’ai hésité à indiquer ce restaurant parce que je n’y ai pas si bien mangé. Et sachez que j’y ai effectué trois visites. Mais comme je m’attache ic à vous parler d’ambiance, allons-y.

Le Poppies est l’un des plus vieux restaurants de Kuta. Il est situé dans une ruelle très passante mais l’on y est à l’abri des scooters et de leur bruit incessant. Et pour cause : dès lors que l’on pénètre dans ce restaurant à ciel ouvert, on est entouré de fleurs, de cascades et de végétation. Un vrai cliché balinais, très agréable pour le petit-déjeuner ou le dîner. Si vous souhaitez sortir des sentiers battus en matière de gastronomie locale, je vous conseille de tester le Rijsttafel, qui date de l’époque hollandaise et se compose d’un assortiment de plats traditionnels à partager.

Notre addition : petit-déjeuner à 180k roupies indonésiennes pour deux (environs 12€) et 420k pour un Rijsttafel et deux pintes de bière (environs 27€).

Ouvert tous les jours de 8h00 à 23h00

poppiesbali.com

 

BONUS : mention spéciale pour le Potato Head Beach Club à Seminyak, un endroit superbe à l’ambiance incroyable que je recommande pour le coucher du soleil et des drinks en début de soirée.