Tora-Ya Ramen est un restaurant japonais spécialisé dans les ramen et tsumami situé dans le quartier Saint-Roch, ville de Québec.

Lorsque nous sommes entrés chez Tora-Ya Ramen un samedi soir, son ambiance décontractée m’a immédiatement fait penser aux Izakayas, ces tavernes japonaises que nous avons découvertes lors de notre voyage à Tokyo, en juin 2017. A l’époque, nous avions passé plusieurs heures dans l’un de ces bistrots typiques, à boire des bières et à découvrir les spécialités locales en compagnie de nos amies. Nous n’avons donc pas hésité à patienter une dizaine de minutes (le restaurant est alors complet) en attendant qu’une table se libère tant nous étions marqués par le souvenir de cette bonne soirée.

En attendant, un peu de vocabulaire…

Qu’est-ce que les ramen ? Il s’agit d’un plat complet composé d’un bouillon, de nouilles et d’une garniture variée : viande, oeuf, nori, échalotes, haricots germés, etc. Une fois qu’on y a goûté, aucune méprise possible avec les pâtes asiatiques instantanées que l’on trouve dans les supermarchés.

Qu’est ce que les tsumami ? Ce sont des petites portions que l’on commande en grand nombre pour partager avec l’ensemble de la table (un peu à la manière des tapas).

tora-ya-ramen-quebec

Le poulet karaage du Tora-ya Ramen est mortel.

Passons à table

Chez Tora-Ya, on vous propose de la Sapporo bien fraîche, mais aussi des cocktails originaux à base de vodka japonaise, du saké ou encore de l’umeshu, une liqueur de prunes servie sur glace. Si vous ne souhaitez pas boire d’alcool, vous trouverez également un choix de boissons japonaises non alcoolisées (j’ai personnellement un petit faible pour le genmaicha, ce thé vert agrémenté de riz grillé et soufflé).

Pour se restaurer, on a comme promis le choix entre des ramen et des tsumami. Nostalgiques, nous avons commandé plusieurs petits plats : les gyozas farcis au porc de la ferme Turlo, le panier de poulet frit à la japonaise, les beignets farcis à la pieuvre et les plus classiques edamame. Par pure gourmandise, nous avons même commandé un panier de tofu frit en tempura, et partagé une boule de glace aux fèves azuki – un délice. Chaque bouchée agit comme une madeleine de Proust et nous ramène tout droit en Asie. La musique est bonne et le service est efficace. On en oublierait presque, dehors, la belle ville de Québec.

Nos voisins de table, qui découvraient eux aussi pour la première fois Tora-Ya, se sont régalés avec des ramen qu’ils nous ont vivement conseillés. D’ailleurs, il existe une très grande variété de ramen (chaque région du Japon dispose de sa propre recette), et Tora-Ya nous propose d’en découvrir trois : le bouillon soja typique de la région de Tokyo, le bouillon miso typique de la région de Sapporo, mais aussi le miso à la coréenne, qui contient du kimchi (un met traditionnel coréen à base de piments et de légumes fermentés). Autant de raisons de revenir pour apaiser nos envies d’évasion.

Repus et heureux, nous quittons les lieux presque certains d’avoir trouvé notre nouveau restaurant préféré.

Notre addition : 69$ CA taxes et pourboires compris (environs 46€) pour deux bières, cinq plats et une crème glacée.

 

Tora-Ya Ramen

75 rue Saint-Joseph Est, Québec, QC

Ouvert du mardi au vendredi de 11h30 à 14h00 et de 17h00 à 22h00

Ouvert le samedi de 17h00 à 22h00 uniquement

Attention, Tora-Ya ne prend pas de réservation, n’hésitez pas à arriver tôt ou attendez-vous à patienter.

torayaramen.com

Crédit photo : Tora-Ya Ramen